Deep down in Hell...

Itinéraire chaotique et drôlatique d'une étudiante en classe préparatoire aux grandes écoles de commerce

27 octobre 2007

Rendements décroissants

Je tiens à vous signaler que pendant la période qui s'étend d'hier vendredi 26 Octobre au dimanche suivant, ma productivité blogale sera proche du zéro absolu (en conformité avec la température qui règne dans ce damné pays). Mais dès la semaine prochaine [teasing], vous saurez à quoi ressemblent des vacances de prépa complètement inconsciente, irresponsable et scandaleusement vernie .(la soirée d'hier par exemple, résume a peu près tous les trucs à ne pas faire si on veut rester en vie à Paris, je vous raconterai ça quand j'aurais récupéré ma nuit de sommeil)

Un dernier point purement prépaesque avant de nous quitter : faites un programme de bosse pendant les vacances, et essayez de keep in touch with le rythme de la prépa (par exemple, ne vous levez pas beaucoup plus tard que d'habitude sinon, une fois les vacances terminées vous allez avoir un mal de chien à vous remettre dans le bain). Lisez The Economist, le Monde, bouquinez de la bonne littérature (pas de Beigbeder ou autre Marc Levy , on est bien d'accord) faites des exos de maths, révisez votre économie... En un mot comme en deux: au travail !

(mais d'abord un petit somme)

A plus, gens d'ici et d'ailleurs !

PS: T°C à 5 heures du matin: 2°C. Je croyais être à Paris, pas à Mourmansk. Je songe sérieusement à m'exiler à Khartoum (40°C)

PPS: ça va paraître gamin, mais c'est incroyable combien mes parents et ma ville me manquent...malgrès toute la joie que j'ai d'être à Paris

Commis par ranulphine à 12:28 et des poussières.Cat et Gorille: - [2] Commentaire(s) a priori interessant(s) - Agent de permanence [#]

Quelque chose à ajouter ?

    non, c'est pas gamin!

    En tout cas, c'est ce qu'affirma tarmine un certain 29 octobre 2007 à 22:09. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • The Economist!! C'est trop dur, pour moi qui suis une quiche en anglais (c'est ma LV2)... aïe aïe, la prépa s'annonce rude !
    Alors, à quand le récit de ta soirée de ouf ?

    En tout cas, c'est ce qu'affirma David un certain 30 octobre 2007 à 01:10. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.

S'extasier sur le style/la culture/l'humour/la connerie de l'auteure, ou se plaindre du fait qu'il y ait trop de rouge. Là tu vois, je suis d'accord, mais j'ai basculé en mode non configurable, et je ne suis pas assez calée en HTML pour rectifier cette counerie.