Deep down in Hell...

Itinéraire chaotique et drôlatique d'une étudiante en classe préparatoire aux grandes écoles de commerce

05 décembre 2007

En passant...

Sujet d'AEHSC: Unité et diversité du capitalisme de la révolution industrielle au années 1920. Mis à part la périodisation bien précise, c'est le sujet d'un MBA de l'ESSEC en 2005 ainsi que le sujet d'HEC de je ne sais plus quelle autre année.

Sujet de Culture Générale : La culture est-elle un facteur d'unité ou de discorde entre les hommes ?

Le reste plus tard, au moment du verdict. (Je ferais mes commentaires en fonction de ma note)

A plus gens d'ici et d'ailleurs.

PS: En attendant je suis en VACANCES !!(Oh God, plus que deux semaines avant de go back to my sweet beloved home dans mon sweet beloved country broyer dans mes bras et manger de bisoux mes sweet beloved parents :) So nice! (Ouai c'est pas tout ça, mais je suis quand même légèrement fatiguée, voir épuisée) (ceci dit, Paris me manquera. Remarque, je ne suis pas encore partie. On sait jamais des fois que j'aurais la lumineuse idée de reperdre ma CdS. )

PPS: Je viens d'avoir une chouette note à ma colle de CG sur L'intelligence artificielle (tout un programme).

Mini post dans le micro post: voyage au Bon Marché ou l'indien (en l'occurence myself. D'ailleurs un de mes potes m'apelle mimisicu) au pays du luxe

Mercredi aprèm, post khôlle de maths (un peu foireuse). Pas de DST, après-midi libre comme l'air à profiter de Paris-la-toute-belle, radieuse en dépit du ciel gris perle et du crachin qui s'abat par intermittences. Je décide d'aller me promener (c'est l'une de mes activités préférées à Paris, d'abord parce que Paris hein, on ne vous fait pas un dessin, ensuite parce que gratos ). Je me sens d'humeur shoppeuse (en dépit de l'humeur mormonne de mon compte en banque), alors au bout d'un moment je me retrouve rue de Sèvres face à un grand bâtiment plutôt chouette : Le Bon Marché. Comme je boude les Galeries Lafayettes , qui ont choisi ce cuistre brushingué de Frederic Beigbeder comme archétype de l'Homme moderne (mais si la pub craignos où il est en train de lire La société de consommation de Jean Baudrillard (Jean Baudrillard c't'un sociologue.Prepa HEC de mon coeur). 'Fin pardon, où il ouvre La société de consommation et il te fixe de ses grands yeux de teckel aviné genre je mets des crèmes anti ride MAIS je ne suis pas con, je suis le metrosexuel chérie, viens sur mes genous) et qu'en plus, cette satanée chouinasse de ciel recommence à pluiter, je rentre. Deux portes, genre sas de décontamination, vers un autre monde, feutré, parfumé, éclairé, élégant. Maman. "Là tout n'est qu'ordre et beauté, luxe calme et volupté...". Baudelaire décrivait une halle aux vêtement ? Déja, tu as toutes les marques qui te sautent aux yeux. Tu n'es pas une fashionita mais tu aimes la belle sappe. Tu es servie, et même royalement servie. YSL, Dior, Chanel, Gucci, Celine, Agnes b., Sandro, Sonya Rykiel, Moschino... Tu as la tête qui tourne. Tu vogues de robe en robe, de manteau en manteau, tu es sur un petit nuage rose. Et je le répète, tu n'es pas spécialement dingue de fringues. Et puis tu as ce geste fatal, celui qui te ramène sur Terre : tu regardes les etiquettes. Et là... là je peux te dire que tu comprends pourquoi, contrairement à ces temples du cheap(sic) que sont le BHV et les Galeries Lafayette, tu n'es pas dérangée par une foule d'importunes. De fait, il n'y a que peu de clientes, toutes élégantes . Hum... Tu lisses instinctivement ta tignasse gonflée par la pluie. Leurs cheveux  ne sont pas en bataille, elles. Tu comprends disais-je, pourquoi il y a si peu de gens. Tu comprends au stand Burberry (tu voues une adoration à leurs trenchs) , en admirant un petit sac très beau. 1330 euros. Uppercut in ze stomach. My god. 13000 dirhams pour ce petit machin de rien du tout ?Mais où suis-je tombée ? Tu finis en faisant le tour du magasin, l'oeil neuf : tu ne regardes plus matières, les coupes, tu fixe les prix, ton ébahissement allant grandissant, nourri par le bibi YSL (300 euros) et le chemisier Givenchi (450 euros). Tu as la nausée (littéralement), tu sors en courant presque. 

Chacun fait ce qu'il veut ok. Nan mais tu ne trouve pas ça ouf de claquer autant pour de la sappe ?C'est pas complètement immoral, pour toi ?'Fin chai pas,moi je trouve ça dingue. Dans cette ville tu as des mondes qui se cotoient et qui vivent dans des espaces-temps différents. Bref -et cette conclusion n'a jamais eu la prétention d'être ni profonde ni rien, donc prenez la simplement pour ce qu'elle est: l'expression brute d'un sentiment viscéral- le monde est fou. Le "culte de l'objet" nous tuera, moi je vous le dit. C'est quand même du grand n'importe quoi la société de consommation telle qu'elle est en France. Fin nan mais sérieux, c'est quoi ces conneries ?

Bon j'arrête.

A ciao les gens

Commis par ranulphine à 15:41 et des poussières.Cat et Gorille: - DST, concours blancs et autres merveilles - [9] Commentaire(s) a priori interessant(s) - Agent de permanence [#]

Quelque chose à ajouter ?

    Chaud, l'AEH ...
    CG un peu plus on va dire "bateau"...

    Bonne chance en tout cas (et bonnes vacances , même si je ne suis pas sur de ce que ça peut signifier en prépa )

    En tout cas, c'est ce qu'affirma David un certain 06 décembre 2007 à 23:55. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • AAhhhh, le Bon Marché Rive Gauche ! Sevre Bab ! à deux pas de Sciences pipo !....

    Le coup des mondes qui s'opposent en France, moi je veux bien... mais venant du Maroc, faut pas trop jouer les offusquées quand même, parce qu'ici, la société duale, on sait aussi ce que ça veut dire (montrez moi la classe moyenne marocaine ?)
    Bons congés !

    En tout cas, c'est ce qu'affirma Mr C un certain 09 décembre 2007 à 23:02. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • < Mr C: Ouai non en fait je raconte n'importe quoi, au temps pour moi.('fin quand même désolé mais 1300 euro le sac, c'est le symbole de la décadence consumériste. Pas spécialement en France d'ailleurs, sais pas pourquoi j'ai dit ça)

    < David : Oh la la je stresse !! Demain les maths ! Et peut être l'éco mais pas sûr vu que notre prof bien aimé corrige aussi les copies des prepas Sciences (pi)po. Je ferais ptète un corrigé de l'AEH, si j'ai une note pas trop miteuse :^p

    En tout cas, c'est ce qu'affirma Mimi un certain 11 décembre 2007 à 00:01. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • Unité: libéralisme, propriété privée des moyens de prod (naissance de l'entreprise et tout) ,l'accumulation de capital (les vertus de l'épargne), le marché, l'utilitarisme, la question sociale, les crises, la croissance

    Diversité; les voies nationales: les réactions différenciées des Etats aux crises, la structure des entreprises; les théories divergentes (capitalisme contre capitalisme)

    Tu saupoudres tout ça d'exemples qui conviennent à ta périodisation, et c'est dans la poche

    En tout cas, c'est ce qu'affirma John K un certain 12 décembre 2007 à 23:59. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • < Jhon K :Ouai en gros c'est ça mon plan (d'ailleurs j'avais peur du plan :"Romeo et Juliette" I/Romeo II/Juliette mais j'ai lu le rapport de jury de l'ESSEC et c'est un plan possible)
    Par contre l'utilitarisme, j'ai zappé, ainsi que les crises. Ca me mine tellement que j'en ai perdu le sommeil, lol
    Et j'ai fait l'anachronisme le plus effroyable de l'histoire de la disserte d'AEH: j'ai dit que Keynes avait inspiré Bismarck. Déja rien que le fait de parler de Keynes, c'est chelou vu que ses premiers écrits importants datent de 1936 et niveau périodisation c'était limite.Enfin bref, la merdasse.Ca me saoule en plus ma conclusion est naze . J'aurais zéro quoi.
    Trop marre de ces concours blancs à la noix.

    En tout cas, c'est ce qu'affirma Mimi un certain 13 décembre 2007 à 19:09. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • Toujours pas rendu ? On veut les commentaires et les corrigés nous , lol

    En tout cas, c'est ce qu'affirma David un certain 18 décembre 2007 à 00:08. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • Et les modes de régulation , on peut en parler aussi ? (par contre, unité ou diversité, je vois pas)

    En tout cas, c'est ce qu'affirma David un certain 18 décembre 2007 à 00:10. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • Sinon, bien pour les modes de régulation ! A placer (à mon avis) dans les éléments d'unité du capitalisme (globalement atomiciste pour la période qui nous concerne, et évoluant vers une régulation fordiste après la crise de 1929).

    En tout cas, c'est ce qu'affirma Mimi un certain 19 décembre 2007 à 17:30. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.
  • j'ai bien ri en lisant ça. Tu as bien décrit quelques impressions parisiennes du mois de décembre (la pub avec Beigbeder m'a autant donné la gerbe lol c'est ça un homme ? beurk). Ca commence comme ça en général. D'abord c'est tout beau, tout glamour. Puis il y a la réalité du prix qui te fait baisser la tension jusqu'a ce que tes oreilles bourdonnent. Quand tu commenceras à faire attention au pétrole, au "made in china", aux clodos in the streets, aux pouffes super zarb, à la population étrange qui sillone cette avenue des champs elysées ( qui elle aussi passe du clinquant au dégueulasse) alors tu rentreras dans ton cher home sweet home avec un regard neuf. Tu te demanderas alors peut être comme moi, si on a trafiqué ton cerveau là bas pendant un moment d'inconscience pour que ce cher Maroc t'apparaisses enfin dans sa dure et absurde réalité.

    En tout cas, c'est ce qu'affirma Miss Me un certain 12 janvier 2008 à 18:07. L'aurait mieux fait de rester au lit, moi je dis.

S'extasier sur le style/la culture/l'humour/la connerie de l'auteure, ou se plaindre du fait qu'il y ait trop de rouge. Là tu vois, je suis d'accord, mais j'ai basculé en mode non configurable, et je ne suis pas assez calée en HTML pour rectifier cette counerie.